Blépharoplastie ? Qu’est ce que c’est ?

Blépharoplastie ? Qu’est ce que c’est ?

Blépharoplastie ? Qu’est ce que c’est ?

Vais-je avoir mal après une blépharoplastie ?
Une fois l’anesthésie disparue, vous pouvez ressentir de la tension et de la douleur autour de vos paupières. Ceci ne doit pas s’inquiéter, mais en cas de douleur intense, appelez immédiatement le chirurgien plasticien qui a effectué la blépharoplastie.

Y aura-t-il des ecchymoses ?
Les ecchymoses atteignent généralement leur apogée au cours de la première semaine suivant l’intervention chirurgicale. On peut s’attendre à ce que les ecchymoses aient diminué de façon significative dans les deux semaines suivant la blépharoplastie.

Aurai-je de la difficulté à fermer les yeux après la blépharoplastie ?
Une certaine difficulté peut se faire sentir dans les premières heures.

La vision est-elle affectée ?
Une blépharoplastie peut entraîner un certain flou temporaire de la vision. Cependant, cela dure habituellement quelques heures après l’opération.

Quand pourrai-je sortir à nouveau ?
En règle générale, la plupart des patients se sentent à l’aise devant le public environ 10 jours après une blépharoplastie. Vous serez à votre meilleur après un mois.

Suis-je d’un âge convenable pour une blépharoplastie ?
Les candidats idéaux sont âgés de 30 ans ou plus. Cependant, il n’est pas rare que les jeunes gens subissent une blépharoplastie, surtout s’ils ont les paupières très affaissées et/ou de grandes poches sous les yeux.

Quelle est ma première étape vers une blépharoplastie ?

Votre consultation initiale avec votre chirurgien pour une blépharoplastie devrait clairement définir vos attentes et si l’opération peut vous donner les résultats souhaités. Les raisons pour lesquelles vous souhaitez une blépharoplastie et votre aptitude à ce type d’intervention feront l’objet d’une discussion approfondie. De plus, vos antécédents médicaux seront étudiés pour s’assurer qu’il n’y a aucune raison pour laquelle vous ne devriez pas subir une blépharoplastie.

Est-ce que j’aurai l’air et me sentirai vraiment mieux après une blépharoplastie ?
Vos attentes doivent être réalistes. Après la blépharoplastie, les paupières et les yeux seront plus sains et plus éclatants. La blépharoplastie, en plus de ses avantages esthétiques, peut également améliorer le champ de vision réduit par un excès de peau lorsque l’excès de peau, au niveau des paupières supérieures, descend au-delà du bord de la paupière.

Que puis-je faire pour obtenir les meilleurs résultats ?
Votre chirurgien vous donnera des instructions précises sur la façon de vous préparer à l’opération, y compris des directives sur certaines habitudes et thérapies actuelles :

Abstention ou limitation en ce qui concerne la fumée de cigarette
Évitez de prendre certains anticoagulants comme l’aspirine ou l’ibuprofène pendant 10 jours avant la chirurgie.

Voir aussi :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Blépharoplastie

Comment puis-je me préparer autrement à une blépharoplastie ?
Avant de décider de subir une blépharoplastie, assurez-vous d’avoir toutes les informations nécessaires pour faire un choix éclairé.
Avant l’intervention, votre chirurgien plasticien examinera votre vision et votre capacité à produire des larmes.
Si :

Portez des verres correcteurs, assurez-vous de les apporter à cet examen.
Vous avez eu un examen oculaire récent, c’est une bonne idée de donner une copie des résultats des tests à votre chirurgien plasticien.

Que faire une fois à la maison après une blépharoplastie ?
Au cours de la première semaine suivant une blépharoplastie, les patients doivent éviter toute activité entraînant une fatigue oculaire, notamment :

  • Lecture
  • Regarder la télévision
  • Porter des lentilles de contact
  • Utilisation de l’ordinateur

Des paupières fraîchement opérées peuvent donner une sensation de sécheresse qui peut être soulagée à l’aide de gouttes oculaires.

Source : https://www.riccardomarsili.fr

Voir le Site


CBD Suisse

CBD Suisse

Dire “Cannabidiol” n’est pas une erreure ! Il désigne plutôt une substance qui est exceptionnellement bénéfique pour l’organisme. Plus connu sous l’acronyme “CBD”, le cannabidiol est ce qui rend les inflorescences du chanvre sativa si précieuses.

C’est précisément pour les raisons mentionnées ci-dessus que nous avons choisi de consacrer une section spéciale aux effets du cannabidiol afin d’expliquer, de manière plus détaillée, ce qui se passe dans notre corps suite à la consommation de substances contenant du cannabidiol, et afin de sensibiliser tous ceux qui veulent acheter des produits en contenant directement dans notre boutique en ligne.

Nous avons, entre autres, relevé les doutes et les questions que les utilisateurs et les clients nous ont posées sur cette substance et, ci-dessous, nous allons rapporter toutes les questions les plus courantes sur le cannabidiol.

Vous avez donc entre les mains un guide intéressant que nous vous recommandons de lire attentivement, et que vous pouvez rappeler quand vous le souhaitez, afin d’avoir toujours sous contrôle les principales informations qui vous permettront une consommation consciente et sûre de ces produits. C’est parti !
Les effets du CBD : quels sont-ils ?

Si vous vous demandez quels peuvent être les effets du CBD sur les plantes, sachez que … il a tendance à vous faire sentir bien et heureux, ce qui détermine une sensation de bien-être mental et physique, une relaxation musculaire, une disparition de la nervosité et de la mauvaise humeur, et pas seulement !

Si tout cela vous semble extraordinairement bon, sachez que le cannabidiol présente effectivement tous ces avantages et que, dans certaines limites, il est également possible de l’utiliser sous forme de cannabis légal, bien que ce chanvre médical ne puisse certainement pas être assimilé au cannabis léger.

Soyons clairs, le CBD ne peut pas être la solution au problème, ni la panacée pour tous les maux, mais nous le décririons plutôt comme un remède naturel viable pour de nombreux malaises. En outre, il existe des avantages supplémentaires que vous ne devez pas sous-estimer, notamment le fait que la consommation de cette substance présente l’avantage d’être totalement légale.

Après cette introduction, examinons de plus près les caractéristiques, les effets et les conséquences du CBD, en tenant compte des questions les plus fréquemment posées par nos lecteurs, afin que les réponses que nous avons fournies puissent servir d’aide à tous ceux qui les recherchent.

Ensuite, si vous envisagez déjà de consommer des produits à base de CBD, sachez que les effets secondaires sont pratiquement absents, et il ne vous sera pas commode de croire ceux qui vous disent que c’est une drogue, car – non seulement c’est totalement légal – mais c’est aussi sans danger. Quoi qu’il en soit, plus précisément, voyons à quoi peut servir l’utilisation du CBD !
Effets bénéfiques de la maria

Les effets bénéfiques de l’huile de CBD ou d’autres produits de cette catégorie sont nombreux. Essayons de les résumer :

Antipsychotique,
Antiépileptique,
Antinausée,
Analgésique,
Anti-inflammatoire,
Relaxant,
Calmant,
Anti-douleur,
Anxiolytique.

En y regardant de plus près, il s’agit d’une liste vraiment extraordinaire, que nous vous recommandons de consulter dès maintenant afin de comprendre comment vous pouvez bénéficier des produits que vous trouverez dans notre boutique en ligne.

Mais voyons ensemble ce qui se passe avec la prise de substances contenant du CBD (effets du cannabidiol), et quels sont les effets sur l’organisme et le potentiel thérapeutique.

Pour ce faire, nous rappelons que le cannabidiol correspond à 40% de l’extrait de cannabis et, en ce qui concerne le CBD, les effets prouvés sont sans aucun doute ceux antipsychotiques car son action au niveau du cerveau détermine la prévention de la détérioration d’une substance dans notre cerveau et cela permet de diminuer la douleur et de réguler les humeurs.

Pour cette raison, son utilisation devient bénéfique dans les cas où vous avez besoin de tranquillité ou lorsque vous avez besoin d’un antidouleur.
Effets secondaires du cannabis

Dans l’analyse du CBD, les effets bénéfiques sont évidemment très étendus, établis et bien connus. Toutefois, dans un souci d’information correcte et responsable, il convient également de préciser que, dans le cadre d’une consommation régulière de substances contenant du CBD, des effets secondaires peuvent être au rendez-vous.

En fait, le cannabidiol peut être considéré comme absolument sûr s’il est pris sans dépasser les doses autorisées. Si une trop grande quantité de CBD est consommée, les effets secondaires suivants peuvent survenir après un court laps de temps.

Parmi les plus fréquentes, citons

Somnolence,
Sensation de bouche sèche,
Abaissement de la pression sanguine.

Il s’agit donc d’effets secondaires très limités, que toutes les personnes ne ressentent pas, et que vous pourriez même ressentir très légèrement. Bien sûr, pour les nouvelles mères, l’utilisation du CBD n’est pas recommandée pendant la grossesse ou l’allaitement !
Effets du CBD : FAQ

Ici, sur CBD Express, en ce qui concerne le CBD, nous sommes toujours heureux de partager tout ce que vous devez savoir sur ces produits afin de vous rapprocher de la consommation la plus utile et la plus informée.

Précisément parce que nous aimons être extraordinairement transparents, nous avons voulu rendre publiques ci-dessous quelques questions, et les réponses qui en découlent !

Q : Est-il vrai qu’avec la consommation de CBD, on constate des effets immédiats dans la diminution du nombre de cigarettes fumées dans la journée ? Et si oui, quels produits pourrais-je choisir ?

En fait, il n’existe pas d’études scientifiques confirmant que l’utilisation de substances comme le CBD entraîne une moindre dépendance à la cigarette. Cependant, beaucoup de nos utilisateurs nous ont dit que lorsqu’ils utilisent certains de nos produits, leur envie de fumer diminue. Beaucoup ont confirmé qu’ils ont même réussi à réduire de moitié le nombre de cigarettes qu’ils avaient l’habitude de fumer au cours d’une journée entière, avec des effets bénéfiques.

Si vous envisagez d’acheter de la marijuana en ligne pour la première fois et que votre objectif est de réduire le nombre de cigarettes que vous fumez ou, mieux encore, de vous défaire de l’habitude de fumer, nous vous recommandons d’essayer des produits à faible teneur en CBD.

Parmi les différents types, vous pouvez choisir d’acheter le cannabis Light “Therapy” qui contient un peu moins de 15% de CBD et 0,5% de TCH. Avec Orange Bud et Cannatonic, nous allons jusqu’à 16% et, si vous voulez quelque chose d’aigre et d’agréable, idéal pour la saison estivale, vous pouvez acheter Lemon Skunk qui a un peu moins de 18% de CBD. Cependant, dans tous les cas, ce sont des produits de grande qualité et totalement sûrs !

Q : Je suis très anxieuse et, malheureusement, je fais des crises de panique, surtout à l’extérieur et au contact des gens. Quel produit dois-je acheter pour optimiser l’efficacité du CBD, y compris ses effets ?

Vous êtes au bon endroit, au bon moment ! Nous supposons, étant donné la question, que vous êtes conscient de l’extraordinaire pouvoir que le CBD et ses effets peuvent exercer sur le corps et le système nerveux central, précisément pour réduire ou éliminer complètement l’anxiété, la panique et les phénomènes connexes.

Tout d’abord, précisons que le CBD est un cannabinoïde qui agit à l’inverse du THC. Il s’agit donc, plus précisément, d’un composant non psychoactif qui tend à stimuler certains récepteurs, provoquant des effets bénéfiques dans le traitement de l’anxiété, de la psychose et de tous les troubles ayant trait au système nerveux.

Q : Je suis indécis sur ce que je dois acheter, car j’aime changer et ne pas fumer la même chose avec le même pourcentage de CBD. Des recommandations ?

Dit comme ça… c’est un peu difficile de donner des conseils ! Vous devriez vous orienter principalement sur des goûts personnels et donc subjectifs. Vous pourriez, par exemple, acheter des produits ayant des caractéristiques différentes et, en même temps, peut-être avec des pourcentages différents de CBD.

Dans notre boutique en ligne, nous proposons une offre spéciale pour un stock d’inflorescences entièrement naturelles, dans lequel vous trouverez 6mg “Bubble GUM”, 6mg “Diesel” et 3mg “Bubble Hush”, garantissant ainsi un assortiment de qualité parfaite. Le CBD est présent dans différents pourcentages et nous pensons que cela pourrait être pour vous !

Q : Effets du CBD : si je prends du CBD, puis-je conduire ?

Comme nous l’avons dit à maintes reprises, nous ne vendons que des produits légaux, sûrs et de qualité dans cette boutique. Tout ce qui est disponible est une garantie de respect des conditions établies par la loi qui n’est jamais transgressée.

Justement, une fois de plus, nous vous répondons directement : le CBD, n’étant pas psychoactif, ne présente aucune contre-indication et, par conséquent, vous pouvez conduire en toute sécurité !

Quoi qu’il en soit, si vous voulez être encore plus prudent et minutieux, les premières fois que vous procédez à la prise de ce produit, vous pouvez essayer d’éviter d’effectuer des actions qui nécessitent une concentration supplémentaire spécifique. Vous aurez ainsi tout le loisir de comprendre les réactions de votre corps !

Q : CBD : Effets après combien de temps ?

C’est l’une des questions que nous attendions et dont la réponse varie en fonction du mode d’administration du produit !

Dans tous les cas, si vous achetez une de nos souches, en général, les effets commencent déjà à se faire sentir après 20/30 minutes.

 

 

Pour toutes informations strictement médicale vous devez consulter votre médecin traitant !

Voir : https://topcbd.ch

Voir le Site


Comment bien gérer les doublons sur Google My Business ?

Comment bien gérer les doublons sur Google My Business ?

Vous souhaitez développer votre visibilité et un bon référencement sur Google, mais malheureusement votre établissement laisse apparaître des doublons. Que faut-il faire sachant que Google prend cela en compte pour valoriser votre référencement local ? Voici les astuces pour bien gérer vos doublons sur Google My Business.

Supprimez les entrées multiples

Votre premier objectif en tant qu’établissement est de bien développer votre présence sur le web. Votre fiche Google My Business doit offrir une belle expérience à vos clients. Même si l’on considère que la priorité est de supprimer les commentaires négatifs comme l’indique le site web supprimer-avis-negatif.com, la suppression des doublons n’en est pas des moindres. En effet, si vous remarquez des entrées multiples, commencez par ordonner votre fiche. Pour y arriver, les exigences de Google nécessitent que vous soyez le propriétaire des pages. Dans le cas échéant, vous n’avez qu’à fusionner ces entrées en une fiche unique. Mais, si tel n’est pas le cas, faites valoir vos droits sur ces comptes. Grâce aux informations présentes sur l’établissement, cela peut être validé pour que vous ayez la possibilité de faire la fusion.

Utilisez Google Maps

Les entrées Google Maps sont un véritable moyen pour dompter les doublons. Vous pouvez faire une mise à jour des coordonnées de vos établissements locaux. Avec une simple manipulation, vous pouvez suivre les instructions sur Google Maps et opérer cette opération. Mais, au cas où vous ne seriez pas en mesure de revendiquer ce doublon, il vaut mieux recourir à l’option de suppression. Si c’est un tiers qui possède la fiche, Google peut le contacter pour lui confirmer le déménagement de l’établissement. Ce faisant, vous aurez au moins le mérite de contacter cette personne qui sera incapable de prouver sa propriété sur l’établissement.

Servez-vous de GMB pour commencer

Vous n’avez pas à faire un grand travail. Il suffit que vous soyez connecté à votre compte GMB et d’entrer dans le réglage «  Établissements en double ». Lorsque vous cliquez sur le lien, les entrées en double vont s’afficher. Ainsi, vous pouvez supprimer en vous servant du bouton Menu en face. Ce processus vous permet d’optimiser votre fiche GMB et par ricochet, vos clients peuvent facilement vous identifier.

 

Voir le Site


Qui a inventé la carte de crédit

Qui a inventé la carte de crédit

La première était en carton, comme dans un jeu d’enfant, et signée, affichée par Frank X. McNamara dans un restaurant de New York, le Majors Cabin Grill. Nous sommes en 1949 et la carte de crédit, l’invention du capitalisme américain, son couronnement dans l’ère de la consommation élargie, a commencé comme ça, avec une dette et une idée brillante. McNamara était un entrepreneur et a immédiatement discuté de l’idée à la table avec son avocat et futur partenaire : créer une carte qui remplacerait l’argent et qui serait portable et facile à utiliser.

Le 8 février 1950, le Diners Club est né. Le supper club, puisqu’il sert à payer sans argent dans 27 restaurants et hôtels de New York. McNamara y investit 1,5 million de dollars. Les premiers membres sont au nombre de 200, mais il faut une banque pour que l’idée d’un club réservé devienne une affaire de masse. En 1960, après dix ans d’expansion, mais sans explosion, la Bank of America entre en scène et rachète Diners Club, en conservant le nom de la marque. Comment faire en sorte que chacun achète à crédit non seulement des dîners et des chambres d’hôtel, mais aussi tout ce dont il a besoin au cours d’un mois dans les magasins, les boutiques et les supermarchés ?

C’est ainsi que l’expérience de la “goutte de Fresno” est née en 1958 : Fresno est une ville de 60 000 habitants en Californie. La Bank of America l’a choisi comme prototype de ce qu’elle allait ensuite faire dans tout le pays : elle a envoyé à tous les habitants de Fresno une carte de crédit, à leur insu. Nous sommes passés du carton au plastique, qui est plus sûr et plus durable ; l’enveloppe contient également un mode d’emploi. Un crédit de 500 dollars par carte est proposé. Auparavant, la banque avait conclu un accord avec les commerçants : l’expérience reste confidentielle, de sorte que si elle tourne mal, personne n’en parlera et la banque sauvera la face. Si, au contraire, l’expérience est réussie, la banque a trouvé un moyen de prêter de l’argent à ses clients et de développer ses activités.

Ce n’est pas la première fois dans l’histoire millénaire de la monnaie que la base de crédit est élargie. D’autres objets similaires au papier existaient déjà, mais personne n’avait jamais pensé à les étendre au-delà des niches étroites de clients réguliers. Le saut ne pouvait être effectué que par une banque, puisque le mécanisme permettant de s’assurer que le paiement était couvert était jusqu’à présent compliqué, et dans tous les cas, la banque faisait office de garant. Si le client dînait dans un restaurant qui avait un accord avec Diners Club, le propriétaire vérifiait que la ligne de crédit était couverte à la banque par un appel téléphonique ; ou bien il enregistrait la consommation sur un carnet spécial, et à la fin du mois le solde était payé. Un système bien connu également en Europe dans de nombreux magasins d’alimentation.
Ceux qui avaient tout à gagner étaient ceux qui géraient directement l’argent, à savoir la banque. L’expérience a semblé fonctionner. L’année suivante, toute la Californie est inondée de cartes de crédit envoyées aux titulaires de comptes de la banque : 1 million. Ces cartes ne sont pas dotées de systèmes de reconnaissance électronique comme les cartes actuelles : elles n’ont ni bande magnétique ni puce. En 1960, la Bank of America rachète Diners Club. D’autres banques ont commencé à l’imiter, de sorte que les Américains ont reçu des cartes avec des offres de crédit par courrier, jusqu’à ce que, en 1970, une loi fédérale établisse qu’elles ne pouvaient plus être envoyées par courrier sans une demande spécifique des clients. Même en Italie, il y a eu une explosion des cartes de crédit dans les années 90.

Au cours de la première année des cartes de crédit, les choses ne se sont pas bien passées : Bank of America a perdu plusieurs millions de dollars et la personne qui avait planifié l’opération, un directeur de banque, a été mise à la porte. Cependant, en quelques années, la carte de crédit a pris son envol. La raison ? Les gens avaient la possibilité de dépenser et de payer à distance, d’avoir immédiatement “quelque chose” et de différer le paiement. Un autre bond en avant pour le système de carte de crédit a été réalisé en 1976 lorsque les différents détenteurs de licence de la BankAmericard, un développement de l’idée de McNamara, ont uni leurs forces et fondé la marque VISA. En réponse, le cartel rival est né, sous la marque Mastercard ; aujourd’hui encore, ils sont les plus importants producteurs et distributeurs de cartes de crédit au monde. En Europe, les cartes ne sont devenues largement connues que dans les années 1990, lorsqu’elles ont été offertes par les banques à leurs clients lors de la signature d’un contrat d’ouverture d’un compte courant. Aujourd’hui, les méthodes de paiement sont électroniques et reposent sur des puces intégrées dans les nouvelles cartes de crédit, ce qui rend tout plus rapide et plus efficace.

En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_paiement

Voir le Site


Choisir un architecte d’intérieur

Choisir un architecte d’intérieur

Quel est le coût du décorateur d’intérieur

Vous venez d’acheter une nouvelle maison à rénover ? L’appartement dans lequel vous vivez ne vous convient plus ? Ce dont vous avez besoin, c’est d’un projet d’aménagement intérieur pour revisiter les espaces et les rendre fonctionnels, esthétiques et accueillants.

Vu la complexité de la tâche, notre conseil est de faire appel à un architecte d’intérieur expert qui sait saisir vos besoins, identifier les solutions qui vous conviennent et préparer les documents nécessaires pour demander les autorisations aux autorités compétentes.

Mais quel est le coût d’un décorateur d’intérieur ? Voyons sur quelle base évaluer un devis et quels sont les critères à prendre en compte pour choisir l’architecte d’intérieur qui vous convient.
Architecte intérieur Paris : ce qu’il fait et comment le choisir

L’architecte d’intérieur est un professionnel en constante évolution qui connaît les matériaux et les produits disponibles sur le marché, les dernières tendances en matière de mobilier, les aspects réglementaires et bureaucratiques et les allègements fiscaux pour les rénovations.

Décorateur d’intérieur : le coût d’un professionnel

Le rôle de l’architecte d’intérieur n’est pas seulement de soulager le client des innombrables tâches auxquelles doit faire face toute personne souhaitant rénover sa maison. Tout expert professionnel dans le domaine de la décoration d’intérieur sait qu’il a une tâche très délicate car il doit être capable de comprendre les besoins du client, ses goûts esthétiques et ses préférences en termes de fonctionnalité et de style. L’objectif final est de créer un projet sur mesure qui reflète les souhaits de ceux qui vont vivre dans la maison, en mettant en valeur chaque espace et en respectant le budget et le calendrier indiqués par le client.
Pourquoi devriez-vous vous tourner vers un architecte d’intérieur ?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le travail effectué par une entreprise de construction ne peut remplacer les conseils d’un architecte d’intérieur. L’architecte d’intérieur est en effet en mesure de vous proposer des solutions adaptées à vos goûts, mais aussi d’optimiser les interventions pour vous aider à gagner du temps et de l’argent sur les travaux.

Un bon architecte d’intérieur sait combien il est complexe de décrire un projet de rénovation. Il ou elle produira donc une série de graphiques élaborés qui illustreront en détail chaque phase des travaux et le résultat final. Dessins détaillés à l’échelle, rendus 3D, plans et coupes sur dessins techniques : chaque projet est créé sur papier ou sur ordinateur avant de devenir réalité. L’élaboration graphique est non seulement destinée à illustrer le projet complet au client, mais aussi à guider le travail de l’entreprise de construction et de tous les professionnels impliqués dans la rénovation. Les planches graphiques que le décorateur d’intérieur vous fournira comprennent l’étude de l’éclairage, la distribution des prises électriques, le placement des meubles, les sols et les divisions verticales – comme les murs en placoplâtre ou les panneaux en fibre de verre – ainsi que le détail des couleurs et des finitions nécessaires à la réalisation de votre projet de rêve.

Combien coûte un architecte d’intérieur

Comme vous pouvez l’imaginer, établir chaque détail avant de commencer les travaux est la meilleure solution pour contenir les coûts et affronter sereinement le processus de rénovation. Nous vous proposons d’impliquer le décorateur d’intérieur dans toutes les phases du projet mais, selon vos besoins, vous pouvez aussi envisager de ne commander qu’une partie du projet.
Les phases de l’aménagement intérieur

Le travail d’aménagement intérieur est divisé en plusieurs phases allant de l’analyse des besoins du client à la personnalisation des éléments d’ameublement. Comme nous le disions plus tôt, vous pouvez choisir de confier l’ensemble des travaux de rénovation à un professionnel ou seulement certaines phases. Naturellement, plus vous confiez d’activités au décorateur d’intérieur, plus les frais de conseil seront élevés. D’autre part, il est très probable que, grâce à sa connaissance du marché et à la gestion des travaux, vous pourrez contenir les coûts de rénovation.

D’une manière générale, les travaux de décoration intérieure peuvent être classés dans les catégories suivantes :

  • PHASE PRÉLIMINAIRE :
    l’analyse des besoins et des goûts du client ;
    évaluation de l’état de l’appartement ;
  • LA RÉALISATION DU PROJET :
    livraison du premier projet ;
    correction du projet en accord avec le client ;
    l’approbation du projet final ;
  • LA SÉLECTION DES ARTISANS ET DES FOURNISSEURS ;
    RÉALISATION DES DESSINS TECHNIQUES POUR LA DEMANDE D’AUTORISATIONS AUPRÈS DES ORGANISMES COMPÉTENTS ;
  • LA COORDINATION, LA SUPERVISION ET LA DIRECTION DES TRAVAUX ;
    VÉRIFICATION FINALE.

Comme vous pouvez le constater, la décoration intérieure est un processus structuré et composite qui requiert des compétences précises.

Avant d’impliquer un architecte d’intérieur, choisissez la phase du travail à prendre en charge et les activités à lui confier. Voulez-vous que je vous propose un projet sur le papier que vous transformerez en réalité dans l’autonomie ? Souhaitez-vous qu’il supervise le travail pour vous ? Ou préférez-vous qu’il s’occupe de l’ensemble du projet de mobilier ?

Coût du projet de décorateur d’intérieur

Il s’agit d’une évaluation préliminaire qui ne dépend que de vous : l’architecte d’intérieur vous proposera un devis sur mesure divisé en postes de coûts selon les phases des travaux que vous choisissez de lui confier.
Demander un devis au décorateur d’intérieur

Une fois que vous avez établi comment structurer la collaboration, demandez à l’architecte d’intérieur un devis détaillé de ses services. Vous recevrez un document divisé en plusieurs parties qui vous permettra de comparer votre plan avec le budget dont vous disposez, avant de prendre les décisions finales.

Il est important que le document précise également les conditions et les modalités de paiement : vous pouvez être amené à avancer un pourcentage des honoraires au début du travail et à payer le montant à la livraison, ou à payer des honoraires spécifiques à chaque étape.
Quelles sont les variables qui influencent le coût du décorateur d’intérieur ?

Parmi les éléments du devis que l’architecte d’intérieur vous fournira, vous trouverez également ses honoraires. Il n’existe pas de règles qui réglementent et normalisent le coût des services de conseil dans ce domaine, de sorte que chaque professionnel établit le montant qu’il juge approprié de demander pour ses services.

Comme nous l’avons dit, les phases du processus de rénovation que vous comptez confier à l’architecte d’intérieur contribuent à déterminer le coût final, mais elles ne sont pas les seules variables en jeu. Le professionnel doit également évaluer le lieu de travail, le temps prévu pour mener à bien le projet et les compétences techniques qu’il devra mettre en place. Le niveau de responsabilité requis a également un poids sur l’honoraire : la coordination du travail est une tâche plus délicate en termes de responsabilité que le choix des accessoires d’ameublement.

Coût de l’architecte d’intérieur pour un projet de rénovation

Une fois que toutes les variables ont été évaluées, le décorateur d’intérieur inscrit ses honoraires dans le devis, qui peut être demandé selon différentes formules :

un pourcentage du montant total du travail qui varie, en général, de 2 à 6 % ;
un montant fixe pour un conseil complet : un professionnel qui, dès la première proposition de projet, vous accompagne jusqu’à l’achèvement des travaux peut attribuer à son conseil une valeur allant de 1 200€ à 3 500€ pour un appartement de 100m², mais vous pouvez également rencontrer des offres allant jusqu’à 15 000€.
les petites consultations : afin de contenir le coût de l’architecte d’intérieur, vous pouvez envisager la possibilité de demander une simple consultation, une évaluation des travaux sans le soutien d’un rendu ou de travaux graphiques d’aucune sorte. Dans ce cas, vous pouvez estimer un coût indicatif de 50€ par heure.

Nous tenons à rappeler que les chiffres indiqués sont purement indicatifs et que chaque professionnel est libre d’attribuer à son travail la valeur qu’il juge appropriée. Notre suggestion est d’évaluer les offres non seulement sur la base du montant des honoraires, mais aussi sur la qualité des projets que l’architecte d’intérieur a réalisés sur son chemin. La décoration d’intérieur comporte des aspects créatifs qui déterminent le style de chaque professionnel : choisissez celui qui vous convient après avoir examiné son portfolio.

Voir le Site


Informez-vous au mieux

Informez-vous au mieux

Informez-vous au mieux

La bonne information vous donne de l’avance sur vos concurrents. Et pour mieux vous informer, il n’y a pas de meilleurs sites que la plateforme Adeas.Adeas est un site d’information spécialisé dans la diffusion de l’actualité généraliste au quotidien.

Ils abordent les thèmes de santé, voyage, finance, beauté, cinéma, mode et bien d’autres. Adeas est le site sur lequel vous retrouverez les infos authentiques, vérifiées et classées par catégories.

Faites le plein de l’actualité au quotidien avec Adeas.Mieux, la plateforme vous expose des articles de conseils aux contenus riches et variés. Des conseils sur le bien-être, la sécurité informatique, la décoration, la vente de produits sur Vinted et la vie de couple. Retrouvez-y les sites de téléchargement de vos meilleurs films et séries. Adeas, c’est la totale.

https://www.adeas.fr/

Voir le Site


Préparation des gâteaux sans allergènes

Pour commander des gâteaux d’anniversaire, il est conseillé de faire appel à une pâtisserie. En France, Gâteau sans œufs dispose de nombreuses recettes de gâteaux pour préparer toutes sortes de gâteaux pour les fêtes d’anniversaire, les célébrations de famille ou les célébrations d’entreprises. Aussi, Gâteau sans œufs prépare des gâteaux d’anniversaire sans allergènes et il dispose des partenariats avec des pâtisseries expérimentées dans la préparation des gâteaux avec des ingrédients plus sains. À travers ce site, vous pouvez avoir assez d’informations sur les types de gâteaux sans allergènes que vous pouvez commander auprès de Gâteau sans œufs. Pour vos besoins de gâteaux vegan, 100% végétarien et délicieux, faites vos commandes sur ce site !

Voir le Site


Acheter un bola de grossesse

Acheter un bola de grossesse

Avez-vous déjà acheté votre bola de grossesse ? Si vous êtes une femme enceinte dont le souci est d’assurer la protection de votre enfant, la solution est toute trouvée. Il vous suffit d’acheter et de porter le bola de grossesse. Ce collier n’est pas un bijou classique. Il a la particularité de donner du style à la future maman.

Mieux, il joue le rôle de l’accessoire qui apaise le bébé depuis le ventre. Et même après l’accouchement, ce talisman des futures mères continue de calmer le bébé et d’agir pour sa protection. Il n’est donc pas que pour la grossesse. Ce bijou né au Mexique et en Indonésie a également le pouvoir de mettre les mauvais esprits à longue distance.

Il existe en plusieurs exemplaires avec des motifs différents. Vous pourrez avoir un riche répertoire à disposition afin de choisir le bola de grossesse qu’il vous faut à travers la boutique MonBola. C’est le magasin virtuel qui satisfait les envies d’acquisition du bola de grossesse de tout le monde.

Voir le Site


Médecine esthétique Geneve

Médecine esthétique Geneve

Pour contrer les principaux signes du vieillissement cutané dû à l’âge, la médecine esthétique propose une série de traitements qui améliorent l’apparence du visage sans avoir recours à la chirurgie. Grâce à l’utilisation de techniques d’avant-garde et de machines innovantes, il est possible de redonner à la peau le volume et le tonus qui ont tendance à s’effacer avec le temps. Même s’ils n’impliquent pas une opération chirurgicale, les traitements de médecine esthétique doivent toujours être établis et convenus avec des médecins qualifiés et expérimentés afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles : naturels et satisfaisants. La fonctionnalité de la médecine esthétique corporelle réside principalement dans la correction ou l’élimination totale des imperfections corporelles sans avoir recours à la chirurgie esthétique. Tout traitement de médecine esthétique du corps peut être effectué dans une clinique ambulatoire et ne nécessite généralement pas de temps de convalescence. Grâce à l’utilisation de machines de nouvelle génération, il est désormais possible de corriger des défauts physiques dus au vieillissement ou des défauts génétiques difficiles à modifier d’une autre manière.

Pourquoi demandez-vous la signature du consentement éclairé ?

En signant le consentement éclairé, le patient confirme qu’il comprend ce que le chirurgien lui a expliqué lors de l’examen préopératoire et qu’il ne fait aucun doute que cela n’a pas été clarifié. Il s’agit d’une procédure nécessaire effectuée avant chaque opération. Le consentement éclairé est un formulaire qui résume par écrit toutes les informations sur l’opération que vous comptez subir.

En savoir plus :

Combien de fois pouvez-vous faire des traitements contre le botulisme.

L’effet de la toxine botulique a une durée moyenne d’environ 4 mois. Chez certains patients, cet effet peut durer plus longtemps, mais dépasse rarement 5 mois. Le traitement ne peut être répété que 4 mois après la dernière séance.

L’alopécie est un type de calvitie très courant : elle touche 70% des hommes et 40% des femmes, provoquant une perte soudaine de cheveux sur des zones spécifiques du corps, plus ou moins circonscrites.

S’il fut un temps où il n’existait pas de remèdes efficaces pour lutter contre cette pathologie et où ceux qui en souffraient avaient recours aux remèdes les plus variés, perruques ou rasage extrême, il est aujourd’hui possible de stimuler la repousse des poils par une biorigénération trichologique en utilisant la Prp .

Prp  est un traitement innovant de médecine régénérative, consistant en un plasma enrichi en plaquettes riches en facteurs de croissance. Celle-ci est injectée dans le cuir chevelu du sujet concerné à l’aide d’une fine aiguille, au cours d’une opération totalement indolore réalisée sous anesthésie locale ou tronculaire. Les plaquettes que contient la Prp sont capables de libérer des facteurs de croissance qui stimulent l’activité des cellules du bulbe pileux que le patient atteint de calvitie possède encore, mais qui sont en sommeil ou qui souffrent.

Les cheveux sont l’un des éléments qui caractérisent le plus l’apparence de chaque individu, déterminant l’impact global que les autres auront sur nous. Les cheveux épais et brillants sont un véhicule de charme et de désirabilité : lorsque la santé des cheveux fait défaut, même l’estime de soi que le sujet a envers lui-même pourrait subir des changements.

Le Dr Xavier Tenorio de Genève, après une évaluation minutieuse des besoins de l’individu, planifiera un cycle de séances de biorigénération trichologique à réaliser dans l’année, qui permettra au patient de retrouver une chevelure saine, rendue à sa beauté naturelle.

Questions et réponses sur le botox ?

Le Botox gagne en popularité en Suisse également, mais le grand public a encore beaucoup de doutes et de perplexités quant à son efficacité et sa sécurité. Voici les problèmes qui se présentent le plus fréquemment.

1) Si le Botox est un poison, comment puis-je en être sûr ? Le Botulinum est en fait une substance produite par une bactérie, le C. Botulinum, qui est capable de paralyser les muscles. Son utilisation à des fins esthétiques est absolument inoffensive car elle n’agit que localement sur les faisceaux musculaires que le médecin décide de traiter. Il n’endommage pas le nerf mais agit uniquement sur la libération de l’acéticine, la substance responsable de la contraction musculaire.

2) Tout le monde peut-il se soumettre aux injections ? Tout le monde, à l’exception des femmes enceintes et allaitantes, des personnes atteintes de maladies musculaires graves, qui prennent des antibiotiques particuliers, qui présentent une hypersensibilité à l’albumine, ou qui ont des maladies inflammatoires dans la zone à traiter.

3) L’injection est-elle douloureuse ? Quelles sont les précautions à prendre ? L’injection est généralement bien tolérée, certainement plus que les produits de comblement traditionnels, et ne nécessite pas d’anesthésie locale. Après l’injection, vous ne devez jamais masser la zone traitée et limiter votre activité pendant toute la journée. Chez environ 15 % des patients, un mal de tête peut apparaître, qui dure généralement un jour ou deux.

4) Quelles sont les rides qui peuvent être traitées ? L’indication classique du Botox concerne les rides du tiers supérieur du visage, c’est-à-dire les rides frontales, glabellaires et périoculaires.

5) Mais que se passe-t-il ? Est-ce que je deviens sans expression ? Absolument pas ; aux doses d’injection actuelles, le Botox ne fait que réduire la contractilité musculaire, sans la bloquer complètement. Son but est d’agir sur les muscles qui, en se contractant, déterminent la formation des rides. En effet, ces rides, étant d’expression, n’ont pu être corrigées avec l’acide hyaluronique, qui comble la ride au repos, mais n’empêche pas la ride d’être appréciée en mouvement.

6) Combien de temps l’effet dure-t-il ? L’effet de l’injection se manifeste dans les 3 à 7 jours et dure jusqu’à 4 à 5 mois. Il peut être répété sans aucune limitation dans le temps.

7) À quel âge faut-il pratiquer le Botox ? Il n’y a pas de limite d’âge ; en raison de son effet “reposant” sur la motilité, le Botox est également indiqué pour les jeunes qui ont tendance à se rider beaucoup et donc à former des rides visibles avec le temps. Chez les sujets dont les rides d’expression sont déjà visibles même au repos, le Botox les atténuera en tout cas considérablement.

8) Le Botox peut-il aussi “élever” le sourcil ? L’un des effets les plus recherchés du Botox est le relèvement de la partie latérale du sourcil, qui est dû à l’inhibition de la motilité de la partie médiane du front et non de la partie latérale. Cet effet, s’il n’est pas particulièrement marqué, est certainement agréable.

9) Peut-on traiter des zones séparées ou faut-il traiter le tiers supérieur du visage en même temps ? Normalement, la zone frontale doit être traitée en même temps que la zone des corrugateurs afin d’éviter d’abaisser le sourcil ; les rides périoculaires (“pattes d’oie”) et les rides glabellaires peuvent être traitées séparément.

10) J’ai entendu dire que vous pouviez avoir un effet d’abaissement sur les paupières supérieures ; est-ce vrai ? Cet effet ne se produit que si la technique n’est pas exécutée correctement et il ne se produit pas si elle est exécutée par des mains expérimentées.

11) S’il y a des problèmes, des corrections peuvent-elles être apportées ? Il est certain que des corrections éventuelles peuvent être effectuées même 15 jours après la première injection.

12) Puis-je également traiter d’autres zones que le tiers supérieur ? Oui, mais avec beaucoup de prudence et entre des mains très expérimentées.

 

 

Voir le Site


Prêt hypothécaire Suisse

Prêt hypothécaire Suisse

Les prêts hypothécaires sont généralement contractés par ceux qui ont besoin de liquidités mais qui n’ont pas de bulletin de salaire, ce qui, au contraire, constitue en soi une garantie pour la banque. En pratique, si vous n’avez pas de salaire, et que vous ne pouvez pas présenter de garanties ou de polices d’assurance, l’inscription d’une hypothèque sur un bien immobilier constitue une garantie suffisante pour que l’établissement de crédit se protège contre toute insolvabilité future du demandeur.

Quel est le montant maximum qui peut être demandé ?

Toutes les banques ne proposent pas ce type de prêt. La première chose à faire est donc de vérifier que l’institut auquel vous vous adressez effectue cette opération. Le montant qui peut être obtenu, contrairement aux prêts personnels “classiques”, peut également être très élevé, à condition que le bien donné en garantie ait une valeur raisonnable.

De même, la durée de remboursement peut être plus longue que celle des prêts personnels pour lesquels, en moyenne, le remboursement du capital s’effectue dans un délai maximum de 10 ans. Dans le cas d’un prêt hypothécaire, la durée peut donc varier et dépend en grande partie de la valeur du bien (ou autre actif) donné en garantie. Enfin, en ce qui concerne la mensualité, comme c’est le cas pour tous les prêts, elle ne doit pas dépasser un tiers du revenu mensuel. Ainsi, si vous avez un salaire de 6000 CHF, le versement ne doit pas être supérieur à environ 2000 CHF.
Documents à soumettre

Les documents nécessaires pour demander un prêt hypothécaire sont les mêmes que ceux qui sont présentés pour tout autre type de financement. A savoir :

  • certificat de résidence ;
  • document d’identité
  • bulletin de salaire

À cette documentation s’ajoutent des documents attestant de la propriété du bien ou du bien de valeur sur lequel l’hypothèque a été inscrite.

Enfin, les frais de notaire doivent être pris en compte, car l’inscription d’une hypothèque nécessite toujours un acte notarié.

Quand demander un prêt hypothécaire

Comme nous l’avons déjà mentionné, si vous n’avez pas de salaire et que vous possédez une propriété ou un autre bien de valeur à donner en garantie, un prêt hypothécaire peut être une solution. Toutefois, ce type de financement est également idéal lorsque vous avez besoin de très grosses sommes d’argent qui seraient difficiles à obtenir avec un prêt personnel normal.

Comme toujours, avant de conclure un contrat de prêt hypothécaire, vous devez réfléchir à votre capacité à rembourser la dette. En effet, en cas de défaut de paiement, comme c’est également le cas pour les hypothèques, la banque peut saisir la justice et demander la vente forcée du bien pour récupérer les sommes dues avec le produit de la vente.

Prêt viager hypothécaire

Bien que les noms soient similaires, il ne faut pas confondre le prêt hypothécaire et le prêt viager hypothécaire. Ce dernier est un instrument réservé aux personnes de plus de 60 ans qui sont propriétaires d’un bien immobilier. Un prêt viager hypothécaire vous permet de conserver la propriété et l’usage de votre maison et d’obtenir des liquidités contre une hypothèque sur votre propriété.

Ce prêt peut ne pas être remboursé pour le montant principal, tandis qu’un plan de remboursement peut être mis en place pour le remboursement des intérêts et des frais. Au décès du titulaire du prêt, les héritiers doivent restituer la somme prêtée à la banque en une seule fois ou donner l’ordre à la banque de vendre le bien. Avec le produit de la vente, les héritiers peuvent rembourser la banque et, s’il y en a, récupérer le surplus.

Choisir une maison pour prêt hypothécaire ?

Voici quelques conseils pratiques pour choisir un logement à acheter en fonction de votre style de vie.

“Comment choisir le bon logement ?” est une question que se posent tous ceux qui sont à la recherche d’un bien à acheter. L’achat d’une maison est une étape importante dans la vie. Pour beaucoup, elle représente le couronnement d’un rêve longtemps caressé, parfois même le résultat de grands sacrifices. Il s’agit d’un choix mûrement réfléchi qui doit tenir compte de nombreux aspects, notamment les besoins, le budget et l’emplacement. Il existe une maison parfaite pour chaque style de vie. Ce que vous devez faire pour guider votre recherche, c’est comprendre exactement ce dont vous avez besoin.

Malheureusement, il n’est pas permis de se tromper ! Voici quelques conseils pratiques qui vous aideront à comprendre quels sont les facteurs à analyser, et les aspects à pondérer dans la décision finale, pour être sûr de choisir la bonne maison !

Êtes-vous célibataire ?

La bonne maison pour vous sera certainement un petit appartement confortable. Une personne seule n’a pas besoin de beaucoup d’espace : un grand salon avec une kitchenette où vous pouvez accueillir vos amis et une chambre avec une salle de bain peuvent suffire pour une personne qui vit seule. L’emplacement de la maison est important.

Les plus paresseux peuvent choisir d’habiter près de leur lieu de travail : cela vous permettra de dormir un peu plus le matin, peut-être après une nuit de fête, et pourrait vous permettre de ne pas utiliser la voiture, avec une économie d’essence et de stress. Si vous travaillez à domicile, vous avez besoin d’une pièce supplémentaire, même petite, où vous pouvez installer un studio pour séparer le temps que vous avez à travailler de votre temps libre. La cuisine est-elle votre passe-temps favori ? Assurez-vous que les espaces permettent une cuisine fonctionnelle où vous pourrez donner libre cours à tous vos talents.

Deux cœurs et une maison

Vous êtes à la recherche de votre nid d’amour ? La maison qui vous convient doit tenir compte de vos besoins à tous les deux. Si vous travaillez tous les deux dans des endroits différents, une bonne idée serait de chercher une maison dans une zone équidistante du lieu de travail de chacun d’entre vous, pour éviter de futures disputes ! Lorsque vous êtes pressé le matin, une salle de bains spacieuse et bien organisée peut vous faire gagner du temps. Par exemple, un double lavabo avec un grand miroir peut être une excellente idée pour doubler le service sans avoir besoin d’une deuxième salle de bains.

Vous ne l’avez peut-être pas encore mentionné, mais le désir de fonder une famille est là. Lorsque vous achetez la maison de vos rêves, vous ne pouvez pas négliger cette possibilité. Acheter une maison avec une pièce supplémentaire pourrait être le bon choix. Pour l’instant, vous pouvez l’utiliser comme bureau, salle de sport, salle de lecture ou même comme chambre d’amis. Un jour, elle pourrait devenir une chambre à coucher parfaite.

Vous cherchez une maison ? Un parfait appartement de trois pièces près du supermarché ?

Une belle famille

Après de nombreux sacrifices, vous avez enfin réussi à acheter la maison de vos rêves ! Le choix d’une maison pour la famille doit tenir compte du fait qu’avec les enfants, les besoins, les espaces et les priorités changent.

Si vous avez de jeunes enfants, il est important de choisir une maison située dans un quartier calme, à proximité d’une école maternelle et d’espaces verts, tels que des parcs et jardins publics, où vos enfants pourront aller jouer. Pendant l’enfance, une seule pièce peut suffire comme chambre à coucher, mais en grandissant, chacun voudra son propre espace. Une idée pourrait être d’utiliser une grande pièce ou le grenier comme chambre d’enfant. À l’avenir, elle pourrait être divisée en deux pièces plus petites où chacun trouvera sa propre intimité.

En revanche, si vous avez une famille nombreuse, il ne sera probablement pas possible d’avoir plus de deux chambres individuelles. Dans ces cas, il peut être très utile de disposer d’un grand salon dans lequel on peut aménager un coin bureau pour les enfants, et peut-être un bureau qui peut être utilisé, selon les besoins, par tous les membres de la famille.

Gérer une famille n’est pas toujours facile : le mot d’ordre est l’organisation. Votre futur logement doit présenter certains aspects essentiels : un parking pratique, un ascenseur, une organisation de l’espace, la proximité d’un supermarché ou d’un arrêt de bus. Toutes ces commodités vous permettront de mieux gérer la vie de famille.

Si vous en avez la possibilité, une maison avec un petit espace extérieur (un balcon, un jardin ou une terrasse). Il sera idéal pour vos enfants, qui pourront passer d’agréables heures à jouer en plein air. L’espace extérieur devient alors une nécessité si vous avez des animaux de compagnie. Même pour les adultes, disposer d’une petite terrasse pour se détendre après le travail ou pour un dîner aux chandelles est un véritable antidote au stress. Enfin, si l’espace le permet et si vous avez la main verte, vous pouvez vous amuser à faire pousser des fleurs et des herbes aromatiques. Le jardinage est un passe-temps qui vous procurera des moments de plaisir et de satisfaction, même si vous vivez en pleine ville !

En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9dit_hypoth%C3%A9caire

Voir le Site