Qui a inventé la carte de crédit

Qui a inventé la carte de crédit

Qui a inventé la carte de crédit

La première était en carton, comme dans un jeu d’enfant, et signée, affichée par Frank X. McNamara dans un restaurant de New York, le Majors Cabin Grill. Nous sommes en 1949 et la carte de crédit, l’invention du capitalisme américain, son couronnement dans l’ère de la consommation élargie, a commencé comme ça, avec une dette et une idée brillante. McNamara était un entrepreneur et a immédiatement discuté de l’idée à la table avec son avocat et futur partenaire : créer une carte qui remplacerait l’argent et qui serait portable et facile à utiliser.

Le 8 février 1950, le Diners Club est né. Le supper club, puisqu’il sert à payer sans argent dans 27 restaurants et hôtels de New York. McNamara y investit 1,5 million de dollars. Les premiers membres sont au nombre de 200, mais il faut une banque pour que l’idée d’un club réservé devienne une affaire de masse. En 1960, après dix ans d’expansion, mais sans explosion, la Bank of America entre en scène et rachète Diners Club, en conservant le nom de la marque. Comment faire en sorte que chacun achète à crédit non seulement des dîners et des chambres d’hôtel, mais aussi tout ce dont il a besoin au cours d’un mois dans les magasins, les boutiques et les supermarchés ?

C’est ainsi que l’expérience de la “goutte de Fresno” est née en 1958 : Fresno est une ville de 60 000 habitants en Californie. La Bank of America l’a choisi comme prototype de ce qu’elle allait ensuite faire dans tout le pays : elle a envoyé à tous les habitants de Fresno une carte de crédit, à leur insu. Nous sommes passés du carton au plastique, qui est plus sûr et plus durable ; l’enveloppe contient également un mode d’emploi. Un crédit de 500 dollars par carte est proposé. Auparavant, la banque avait conclu un accord avec les commerçants : l’expérience reste confidentielle, de sorte que si elle tourne mal, personne n’en parlera et la banque sauvera la face. Si, au contraire, l’expérience est réussie, la banque a trouvé un moyen de prêter de l’argent à ses clients et de développer ses activités.

Ce n’est pas la première fois dans l’histoire millénaire de la monnaie que la base de crédit est élargie. D’autres objets similaires au papier existaient déjà, mais personne n’avait jamais pensé à les étendre au-delà des niches étroites de clients réguliers. Le saut ne pouvait être effectué que par une banque, puisque le mécanisme permettant de s’assurer que le paiement était couvert était jusqu’à présent compliqué, et dans tous les cas, la banque faisait office de garant. Si le client dînait dans un restaurant qui avait un accord avec Diners Club, le propriétaire vérifiait que la ligne de crédit était couverte à la banque par un appel téléphonique ; ou bien il enregistrait la consommation sur un carnet spécial, et à la fin du mois le solde était payé. Un système bien connu également en Europe dans de nombreux magasins d’alimentation.
Ceux qui avaient tout à gagner étaient ceux qui géraient directement l’argent, à savoir la banque. L’expérience a semblé fonctionner. L’année suivante, toute la Californie est inondée de cartes de crédit envoyées aux titulaires de comptes de la banque : 1 million. Ces cartes ne sont pas dotées de systèmes de reconnaissance électronique comme les cartes actuelles : elles n’ont ni bande magnétique ni puce. En 1960, la Bank of America rachète Diners Club. D’autres banques ont commencé à l’imiter, de sorte que les Américains ont reçu des cartes avec des offres de crédit par courrier, jusqu’à ce que, en 1970, une loi fédérale établisse qu’elles ne pouvaient plus être envoyées par courrier sans une demande spécifique des clients. Même en Italie, il y a eu une explosion des cartes de crédit dans les années 90.

Au cours de la première année des cartes de crédit, les choses ne se sont pas bien passées : Bank of America a perdu plusieurs millions de dollars et la personne qui avait planifié l’opération, un directeur de banque, a été mise à la porte. Cependant, en quelques années, la carte de crédit a pris son envol. La raison ? Les gens avaient la possibilité de dépenser et de payer à distance, d’avoir immédiatement “quelque chose” et de différer le paiement. Un autre bond en avant pour le système de carte de crédit a été réalisé en 1976 lorsque les différents détenteurs de licence de la BankAmericard, un développement de l’idée de McNamara, ont uni leurs forces et fondé la marque VISA. En réponse, le cartel rival est né, sous la marque Mastercard ; aujourd’hui encore, ils sont les plus importants producteurs et distributeurs de cartes de crédit au monde. En Europe, les cartes ne sont devenues largement connues que dans les années 1990, lorsqu’elles ont été offertes par les banques à leurs clients lors de la signature d’un contrat d’ouverture d’un compte courant. Aujourd’hui, les méthodes de paiement sont électroniques et reposent sur des puces intégrées dans les nouvelles cartes de crédit, ce qui rend tout plus rapide et plus efficace.

En savoir plus : https://fr.wikipedia.org/wiki/Carte_de_paiement

0 Partages

Voir le Site


Gadel